Histoire des 60': Sommaire - Liste Alphabétique - Numéros de Voile - Architectes - Résultats

 

E5 Neptune's Express or/ou Kiwi Express
à jour au: février 2009
1986 Plan Farr en composite construit au chantier Kiwi Builder, en Nouvelle Zélande.

 

1986 August "Cruising World",

BOC CHALLENGE: DNF, abandon à la 1re étape pour dématage. Dick Mac BRIDE

1988 Guy Bernardin rachéte le bateau et le renomme
BNP Bank of the West
Octobre, Photo N. Raynaud, Archives de la revue "Bateaux",


1989 15 décembre, Tentative de record New York - San Francisco en solitaire: DNF. Guy BERNARDIN
Doit faire escale aux Bermudes (24h), à Récife (reserrage de la bague inférieure du safran), à Mar del Plata, et à Punta Arenas!
Un an après son naufrage sur la même route doit appeler au secours, probléme de quille! Mais réussi à se sauver et rentrer à Punta Arenas. A été aidé par les gens du coin ou il reste 21 jours. 4 mars: continue vers San Francisco!! Mais à cause du mauvais temps, renonce et mets le cap sur New York.

O KAY, 3
5 novembre, VENDEE GLOBE: DNF/13, abandonne en Tasmanie, pour rage de dents, puis arrive aux Sables, 2 jours avant Cacharel, Guy BERNARDIN
Photos de B. Gerbaud, Facebook 2019,




1990 Mars "Bateaux":

"Régate International":

RANCAGUA
Route du Rhum: 16ettc et 3e 60' mono
Décembre "Bateaux",


1991 Janvier, vu à Valparaiso par l'équipage du voilier "Alacaluf". Guy Bernardin était venu remercier les gens qui l'avaient sauvé lors de sa tentative de NYSF.
Il participe à une régate locale, "mile millas" et fait Valparaiso-Nantes en solo. Le nom de son bateau Rancagua, est le nom d'une ville du Chili, en remerciement de l'aide reçu en 89.
Valparaiso-Nantes en 62 jours avec passage du Cap Horn (son 6e passage, tous en solitaire, un record).
3 octobre, Naufrage de Bernardin, au large du Cap de La Hague, voie d'eau. Le bateau est remorqué à demi submergé par l'"Abeille Languedoc".

1992 June "Yachting", US magasine,

1994 Février et septembre, A Vendre à débattre selon inventaire, excellent pour Boc 94 1500 KF

1996(?) Aprés des navigations en Méditérrannée, Guy Bernardin raméne le bateau en Atlantique pour le Vendée Globe 1996/97, il heurte une bille de bois au large du Cap Finistére à 12 noeuds, le bateau se remplit d'eau, l'équipage est évacuée, le bateau abandonné. (Info "Course Au Large", P. Carpentier)

Bateau disparu.